Le psychologue

 

 

Après avoir fait mon baccalauréat en psychologie des relations humaines à l’Université de Sherbrooke, j’ai complété une maîtrise en psychologie des organisations à la même université.

 

J’ai eu le privilège de travailler chez Hydro-Québec pendant les vingt années suivantes, principalement en développement organisationnel puis en gestion des ressources humaines. L’adaptation de l’être humain dans son milieu de travail me fascinait, le développement organisationnel me permettait d’influencer le changement et de mettre en valeur le facteur humain dans les décisions. 

 

Tout naturellement, j’ai été appelé au sein de la filiale Hydro-Québec International comme expert en gestion de projet, puisque l’adaptation des employés dans des contextes culturels différents devenait un enjeu stratégique dans la réalisation des projets.

 

Ma fascination pour le côté humain continuait à se développer et mes expériences en pays étrangers éveillaient de plus en plus de curiosité, j’ai complété ma formation en psychologie clinique. 

 

Après quelques années de travail comme clinicien auprès d’une clientèle adulte en difficulté, en particulier en toxicomanie, j’ai pu joindre l’agréable à l’utile en me joignant à de grands organismes d’aide humanitaire. C’est ainsi que j’ai passé les douze années suivantes à faire des interventions cliniques ou psychosociales un peu partout à travers le monde dans des régions le plus souvent en guerre. 

 

C’est dans ce contexte que j’ai développé mes compétences en gestion du stress, en thérapies post traumatique, dans les troubles de l’humeur et les troubles anxieux. J’y ai aussi découvert que la souffrance est universelle tout comme la résilience!

 

À l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), j’ai eu l’occasion de côtoyer des personnes célèbres, dans des projets à la fine pointe de la recherche appliquée en thérapie brève ou en traitement post traumatique. 

 

De retour au Québec, j’ai travaillé dans des organismes communautaires auprès de personnes âgées et aussi auprès d’hommes en difficultés d’adaptation puis dans un Programme d’aide aux employés.

 

2015 jacques caron psychologue

  • Twitter Clean
  • w-facebook